Les Lofoten en kayak de mer

 

PROGRAMME

Jour 1 : Vols pour Bodø puis traversée du Vestfjord en Ferry jusqu'à Moskenes. Transfert jusqu'à l'hébergement dans le secteur de Sørvågen
Nuit en gîte

Jour 2 à Jour 9 : Randonnée kayak.
Afin d'optimiser au mieux la météo, nous déterminerons l'itinéraire final quelques jours avant le départ. Nous naviguerons au départ du sud de l'archipel, la zone la plus sauvage.

Jour 10 : Retour.

INCLUS

  • Kayak de mer, matériel de navigation et de sécurité
  • Repas (soir du jour 1 au petit déj du jour 10)
  • Matériel collectif de bivouac : tente et nécessaire de cuisine
  • 2 nuits en gite
  • Tous les transferts sur place (hors aérien) depuis Bodø.
  • Assurances (RCpro et RCpro agent de voyage)

NON INCLUS

  • Vols aller-retour depuis la France jusqu'à Bodø.
  • Assurances complémentaires (assistance, annulation, bagages)
  • Télécharger le contrat d'inscription :
    contrat d inscription
  • Nous contacter pour s'assurer des places disponibles ou convenir ensemble d'une date d'activité en fonction de nos disponibilités respectives :Nous contacter
  • Nous retourner les 2 exemplaires du contrat d'inscription à l'adresse indiquée accompagnée du règlement demandé à la réservation.

Egalement disponible en téléchargement :

  • Les dispositions générales de l'assurance multirisque (annulation, assistance, bagages)
    Proposée en supplément (coût 3.65%TTC du montant total de la prestation)
    assurance complémentaire
  • Le montant des garanties au titre du contrat d'assurance couvrant les conséquences de la responsabilité civile professionnelle de Caminokayak
    RC Professionnelle

 

8 Messages

  • Jaubert

    Sep 2, 2019 -

    5

    Un raid merveilleux dans le Sud de l’archipel des Lofoten avec CAMINOKAYAK en juillet 2019.
    La praire alpine fleurie au bord de la mer. Les falaises, des torrents et des lacs, et quelques plages. Les cabanes de pêcheurs, de petits ports et surtout la nature sauvage.
    Vincent et Jérôme assurent un leadership serein, une navigation et des itinéraires maîtrisés. Le matériel de navigation et de bivouac, la logistique et les repas sont au top.
    Quelques randonnées pédestres complètent la navigation et permettent de prendre un peu de hauteur. Quelques surprises aussi, comme une soirée improbable dans un pub.
    Un groupe de kayakistes heureux de l’aventure et solidaires.
    Une expérience à renouveler rapidement sur d’autres mers.
    Bruno J

  • Eric P.

    Juil 29, 2019 -

    5

    Minuit passé sur la plage de Sandbotnen sur la côte nord des îles Lofoten. Le ciel est dégagé. Le soleil se refuse à passer derrière l’horizon. En fait, il ne disparaitra jamais car le fêtard a décidé de faire une nuit blanche et de ne pas se coucher, comme tous les autres soirs de ce mois de juillet au nord du cercle arctique. Aujourd’hui, tous les critères sont respectés pour admirer un beau soleil de minuit. Un bivouac installé sur une plage orientée plein nord, un horizon bien visible sans montagnes à l’horizon et surtout un temps dégagé, ce qui n’est guère évident dans cette région. Jusqu’à ce soir, nous n’avions pas eu l’occasion de nous émerveiller de ce spectacle à ciel ouvert avec un soleil qui tutoie l’horizon pendant deux heures, avant de reprendre sa remontée.
    Avec cette semaine de randonnée en kayak démarrée trois jours plus tôt, nous avons été servis avec une météo favorable découvrant des paysages fantastiques. Partis du village de Å (prononcer « O »), il a été décidé de faire le tour de l’île de Moskenesøya par le sud, complètement sauvage, nous offrant une vue dégagée sur l’île de Værøy, où se forme près de l’îlot de Mosken, le maelström également connu sous le nom de « trou noir de l’océan ». De nombreux écrivains comme Jules Verne ou Edgar Allan Poe ont fait référence à ce phénomène en racontant des histoires effrayantes de bateaux engloutis par la puissance des tourbillons… Heureusement, nous ne subirons rien de tout ça, la mer étant le jour où nous sommes passés, d’une platitude déconcertante, nous permettant de poursuivre notre chemin en toute quiétude.
    Quelques jours plus tard, nous aurons même un moment de grâce extraordinaire au sommet du pic Offersøykammen, quand les nuages s’effaceront pour découvrir un formidable panorama sur le nord de l’île de Vestvågøy, et surtout par miracle, le ciel nous offrira un étonnant arc-en-ciel circulaire avec notre ombre portée en son centre ! Sans aucun doute un signe de Baldr, le dieu nordique de la beauté, de la jeunesse et de la lumière, aimé de tous…
    Sur terre, comme sur mer, les îles Lofoten sont un merveilleux terrain de jeu contemplatif à consommer sans modération avec Camino Kayak bien entendu.
    Un grand merci à Vincent et Jérôme, qui ont su mener et animer avec brio cette merveilleuse aventure. Un condensé de compétences, une grosse dose de professionnalisme, une attention de tous les instants, beaucoup d’humanité, une humeur (bonne), constante, et ce qui ne gâche rien un zeste d’humour. Tous les ingrédients de la recette d’une randonnée kayak réussie dans le cercle arctique !
    Un regret, que ce périple ait une fin… Une envie, y revenir !
    A bientôt sans doute, avec ou sans œufs dans le kayak…
    Eric – Lofoten 7-15 juillet 2019

  • Anne L

    Juil 19, 2019 -

    5

    Bivouac étoilé sous le soleil de minuit, voilà comment je nommerais ce merveilleux voyage.

    J’ai eu l’incroyable chance de participer au deux sessions organisées cet été (2019), ayant pu profiter d’un désistement de dernière minute.

    Premier tour dans le vif avec une fenêtre météo non des plus favorables mais nous offrant de belles navigations au portant et la remontée d’une bonne partie de la côte sud-est, avec son lot de surprises et d’animaux (pingouins, macareux, phoques, aigle, hermine…), un petit groupe très soudé en mer et à terre, animé et sympathique. Des bivouacs insolites – une rivière qui chante la nuit, une plage de Robinson, une touffe de terre dorée par le soleil de minuit, découvrant un panorama à 360 sur un chapelet d’îlots et de grandes montagnes – l’horizon et le jour inépuisable, du vent, de la pluie, le confort d’un pub, de la yourte ambiancée, en bonus un clap de fin inattendu avec un accostage en plein musée viking avec ses drakkars, sont autant de moments mémorables qui ont ponctué l’itinérance.

    Deuxième tour exceptionnellement verni par la météo, qui nous a permis d’attaquer la pointe sud de l’île, avec sa nature toujours plus sauvage, les vastes baies bordées des hauts sommets nous aspirant par leur majesté, le passage non loin du mythique maestrom, la mystérieuse île de Vaeroy dévoilant sa silhouette bleutée, l’étrangeté d’un halo blanc suspendu sur la profondeur sous-marine, une pause à 500 mètres d’altitude avec une lumière magnifique baignant lagons et sommets, un entraînement impromptu en rivière, des campements sous le soleil incessant, un passage par l’Ecosse, la Bretagne, le Canada et un port de bout du monde…

    Un merci tout particulier à Vincent et Jérôme, le tandem de choc qui a permis de vivre cette aventure à 100%. Guides de notre odyssée, vous nous avez conduits dans des bivouacs plus fous les uns que les autres, garants de notre sécurité et de notre confort. Vous pouvez cocher toutes les croix! Vous insufflez la tonalité positive et respectueuse de chacun, quel que soit le groupe. Chapeau pour toute la logistique et la boite à épices savoureuse, qui nous requinque comme il faut! Remerciement spécial pour les nuits courtes avec les réveils toujours plus matinaux, ça, c’est vraiment les vacances 😉

    J’ai trouvé Camino au gré de mes errances numériques et vous avez su réunir tout ce que j’attendais d’un tel voyage : une belle humanité, l’inconnu savamment maîtrisé, l’adaptation de l’itinérance aux conditions du moment, tout ce qui garantit une véritable aventure de kayakiste passionné. Bref, une navigation au carreau. Je reviens bientôt !!

  • DAUZAN jean françois

    Sep 28, 2018 -

    magique! et vivifiant!!

    nos 2 guides Vincent et Jérôme au top de la navigation ,de la sécurité de la pêche!!!

    Merci de nous avoir invité et parfois supporté !! que des bons souvenirs et des rencontres intenses!!

    Pour moi c’était avec l’aigle pêcheur!!

    Je voulais aussi souligner que le groupe était super !!à bientôt … jef

  • Joël

    Juil 19, 2018 -

    5

    Grandiose , magique, un espace naturel mêlant intimement mer et montagne, une aventure pour amoureux de la mer et des grands espaces, je repars demain !
    Une mention spéciale pour Vincent et Jérome.
    Forts de leurs expériences , ils ont réussi à nous combler en dépit d’une météo parfois capricieuse et de nos compétences diverses.
    Une belle aventure humaine et nautique.
    Vivement la Patagonie !
    Joël , séjour de juin 2018

  • Laurent

    Juil 2, 2018 -

    5

    Exceptionnel voyage dans cet archipel d’îles au nord du cercle polaire. Embarquement pour un dépaysement total dans un environnement naturel extrêmement bien préservé.
    Pour ma part c’était une première. Kayaksite occasionnel je connaissais déjà Vincent pour avoir participé à 2 stages en Bretagne. Mais ce voyage n’a rien à voir avec les randonnées habituelles sous nos latitudes.
    Tout d’abord des paysages à couper le souffle
    La nuit qui n’existe pas à cette période de l’année (fin juin) et enfin une météo très changeante.
    Mais pour qu’un voyage comme celui ci reste inoubliable il faut plusieurs ingrédients
    Une organisation irréprochable avec nos 2 encadrants Vincent et Jérôme
    Un groupe (8 participants ) qui s’est parfaitement entendu et enfin de belles navigations et des bivouacs parfois improbables avec comme compagnons les oiseaux marins.
    Je rajouterai pour finir que c’est également une aventure humaine avec de très bons souvenirs passés sous la yourte des repas fabuleux et préparés par tous dans la bonne humeur. La vie du bivouac est aussi importante que les moments de navigation car elle nous a permis à tous de passer un superbe séjour même avec une météo pas toujours favorable.
    Merci à Vincent pour son professionnalisme sa très grande connaissance du milieu marin et sa sérénité.
    Merci à Jérôme pour la logistique sur le camp et ses recettes de cuisine improbables mais délicieuses
    Merci à tout le groupe pour leur bonne humeur

    Laurent de retour des Lofoten (22 – 30 juin 2018)

  • Philippe dV

    Oct 8, 2017 -

    5

    Un voyage et une aventure hors du commun dans un pays magnifique. Une organisation nikel pour une première sur le sol Norvégien .
    Une petite équipe venant de différents horizons et différentes expériences en kayak de mer . Quelques petits Bobos à gérer pour moi, mais vite oubliés par l’expérience de Vincent sa sagesse et ses bons conseils et voila un beau mixe pour 10 jours en complète autonomie, avec une météo changeante, des conditions de mer pour tous les goûts, des fjord magnifiques, avec une lumière extraordinaire à cette période de l’année, bénéficiant du soleil de minuit, ce qui nous a permis de mieux planifier nos grandes journées en mer. Des bivouacs étonnants allant du décors de film dans des lagons , au fin fond de fjords avec en toile de fond les neiges éternelles sur les sommets.
    Des rencontres extraordinaires avec les orques et les aigles à tête blanche. Une morue (à toutes les sauces) avec son odeur atypique présente sur les rives avec en toile de fond les montagnes et maisonnettes sur pilotis « les Rorbus ».
    Une expérience sportive et humaine à vivre sans modération.

  • Renaud

    Oct 4, 2017 -

    5

    J’avais visité les Lofoten il y a quelques années en mode rando pédestre et ça me titillait sérieusement d’y retourner pour voir ça de plus bas.
    Car c’est vraiment le point fort des paysages de cet archipel ce contraste entre mer et montagne. N’oubliions pas que certains sommets culminent à plus de 1000m.
    Et bien grâce à CaminoKayak c’est chose faite.
    En plus nous étions presque des pionniers puisque c’était la première fois que CaminoKayak organisait ce séjour.
    Nous c’est une petite équipe mixte, très motivée avec différents niveaux d’expérience; le tout guidé voire couvé par Vincent.
    De la prise en charge à l’aéroport de Bodo jusqu’au retour, Vincent a très bien géré ces différences en adaptant les journées en fonction des uns et des autres.
    Le parcours faisant une boucle, les conditions de mer ont été variables entre le calme relatif du début côté Norvège et la mer un peu plus formée côté grand large.
    Evidemment à cette saison le jour est permanent même si le soleil lui a quelque peu joué à cache-cache avec nous. Les hauts sommets ayant une tendance naturelle à accrocher les nuages.
    Une petit bruine de temps pour se rafraichir et quand le soleil donne, il faut penser à se protéger, on brule vite.
    Que ce soit les bivouacs ou les côtes longées, certains spots sont particulièremnt mémorables.
    Deux exemples en particulier au premier bivouac au fond d’une petite crique ou le retour entre les iles Flakstadoya et Moskenesoya (désolé je n’ai pas les o barrés sur mon PC…)
    S’ajoute la pêche de lieus ou de morues et le ramassage des bigorneaux légèrement plus gros que ce que nous pouvons trouver (et encore diffcillement) en France.
    Je ‘en dis pas plus, allez voir par vous-mêmes 😉

Commenter cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.